compagnie theatre Saint Jean de Luz 2.png

Avignon 2018

La question de notre rapport au temps fonde nos existences. La Compagnie du théâtre du RIVAGE et le PARVIS D’AVIGNON se sont associés le temps du festival d’Avignon 2018, et ont abordé ensemble les thématiques de la présence au monde, et du temps dans tout ce qu’il implique. Investis dans la question de la rencontre avec l’autre, ils ont invité des artistes, des penseurs et chercheurs, à les rejoindre.

En savoir plus sur le programme >>

Le programme complet

Programme Théâtre du Rivage au parvis d ‘Avignon juillet 2018


LES TABLES RONDES ET RENCONTRES PROFESSIONNELLES
9-13-14-15-16-22 JUILLET

9 JUILLET – 17h
SCÈNES D’ENFANCE ASSITEJ FRANCE

Pour la deuxième année consécutive, Scènes d’enfance – ASSITEJ FRANCE accueille un petit groupe de programmateurs venus d’autres pays pour participer au projet Avignon Enfants à l’honneur. Le 9 juillet, un temps de rencontres et d’échanges avec ces professionnels est proposé au Parvis d’Avignon,en partenariat avec le Théâtre du Rivage. Les adolescents sont invités à la Table. Ils vous attendent pour parler avec vous de leur relation au spectacle vivant. Artistes / Auteurs / Professionnels du spectacle sont attendus et bienvenus pour venir débattre avec eux.

 

13 JUILLET – 19h
FORUM DE L’ADOLESCENCE
COLLECTIF THEÂTRIUM / COLLECTIF ERASMUS Modération Karin SERRES (autrice) Marianne SEGOL (traductrice). Duo de la création «Anthologie des écritures jeunesse» éditée chez THÉÂTRALES  Pascale DANIEL-LACOMBE (metteure en scène)

Le collectif Théâtrium / le collectif Erasmus : La compagnie du théâtre du Rivage travaille depuis quelques années en direction de l’adolescence, à sa dernière marche, celle qui fait la bascule vers l’âge adulte, ouverte aux possibles. Toute la saison 17/18, dans le cadre d’un compagnonnage avec le Moulin du Roc – Scène Nationale de Niort et le lycée Jean Macé, et dans un projet mené avec le lycée Malraux de Biarritz, le Rivage a travaillé avec des classes autour de la question du temps. Avec la dynamique des professeurs Manuelle HERVÉ et Nicolas MARJAULT, sont nés le collectif Théâtrium et le collectif Erasmus – groupes d’élèves – qui poursuivent le travail avec la Cie, pendant 8 jours au festival. Des rencontres et des ateliers d’écriture ouvriront sur une proposition artistique de 30 minutes à l’issue de la table ronde : « MORTY » mise en scène Nicolas MARJAULT.

 

14 JUILLET – 17h
LE TEMPS ET L’ART DU PRÉSENT
Rencontre avec Etienne KLEIN (Astrophysicien, philosophe, critique) et Georges BANU (Essayiste / homme de théâtre) Modération Frère Samuel ROUVILLOIS

Après s’être attaqué à l’espace, le théâtre contemporain se confronte aux problèmes du temps qui impliquent tantôt un questionnement sur le rapport à la mémoire et l’histoire, tantôt sur la durée et son impact sur la perception des spectacles «grand format». Il s’agit ainsi de remodeler le rapport au temps grâce à une réflexion qui porte aussi bien sur les spectacles contemporains que sur les spectacles qui abordent le répertoire classique. Georges BANU et Etienne KLEIN confrontent leurs approches de la question du temps, entre sciences, philosophie et histoire du théâtre.

 

15 JUILLET – 17h
NOTRE CORPS : POUR FAIRE QUOI ET ÊTRE QUI ?
Olivier PY (Directeur du Festival IN Avignon)
Modération Fr Samuel ROUVILLOIS

Comme la saison dernière et dans l’effervescence du festival, Olivier PY et fr Samuel ROUVILLOIS choisissent de prendre un temps d’échange au Parvis, afin de partager un débat avec les publics sur un sujet qui anime leur réflexion profonde

 

16 JUILLET – 11h
ROULEZ JEUNESSE
Scènes d’enfance ASSITEJ FRANCE invite Pascale GRILLANDINI (Postures) Anne COUREL (Metteure en scène) Karin SERRES (autrice), qui présentent «Roulez jeunesse» en compagnie du COLLECTIF ERASMUS, les élèves du lycée Malraux de Biarritz.

Dans le cadre de ses cartes blanches, scènes d’enfance ASSITEJ FRANCE invite Pascale GRILLANDINI / Anne COUREL et Karin SERRES qui présentent «  Roulez jeunesse » en compagnie du collectif ERASMUS, les élèves du lycée Malraux de Biarritz.«Roulez jeunesse» est un réseau de réflexion, de mise en lien et de partage d’expériences dédié au « théâtre ado », initié par la Cie Ariadne et par Postures. Il est né dans l’effervescence qui a précédé La Belle Saison en Auvergne Rhône Alpes, mais n’a pas vocation à demeurer strictement régional. Aujourd’hui le réseau s’inscrit dans deux types d’action : le 1er juin des écritures théâtrales et la constitution d’une plateforme numérique collaborative partagée par toutes les professions qui gravitent autour des adolescents.
Comment établir une continuité et une transversalité dans les démarches de découverte des écritures théâtrales avec les jeunes ? Comment construire en amont des situations qui respectent le temps nécessaire à la familiarité, à l’appropriation des œuvres ? Quelles dynamiques peuvent favoriser la transversalité avant, pendant et après les aventures artistiques avec des jeunes et des auteurs ?

 

16 JUILLET – 17h
CRÉER EN COMPLICITÉ
Didier LECORRE (Directeur de la Scène Nationale La Garance/Cavaillon) accompagné de 7 artistes compagnons Karin SERRES (autrice) / Christian MOUSSEAU FERNANDEZ le Tangram Scène Nationale d’Evreux Louviers / Le Parvis

Table ronde conviviale qui témoigne d’expériences de collaborations entre artistes et structures. Qu’est-ce-que travailler ensemble, se donner du temps et de l’attention au travail ? Comment accompagner l’artiste sur la durée ? Comment mettre en place des dispositifs pour créer des associations et des collaborations qui font lien entre les personnes, entre les créations et les structures (compagnonnages, associations, partages, co-productions) ?

 

22 JUILLET – 17h
TEMPS DE CRISE : FAIRE FACE À L’INCERTITUDE
Romain LAUFER (Professeur membre du centre de recherche société/organisation HEC Paris (Sno)
Eric DANIEL-LACOMBE (Architecte DEA paysages docteur en urbanisme – Enseignant titulaire à l’École Nationale Supérieure d’ Architecture Paris la Villette. Spécialiste de l’urbanité et des risques naturels.)

 

Avec la multiplication des crises, qu’elles soient liées au développement des nouvelles technologies, à la globalisation d’une économie financiarisée, à la déstabilisation des équilibres écologiques, le monde semble être entré dans une période de profonde mutation. Toute période de mutation s’accompagne de polémiques entre anciens – et ce qu’il y a en chacun de nous d’attaché à un ordre antérieur- et modernes –et ce qui en chacun de nous met ses espoirs dans les progrès de la science et des techniques. Une perspective historique permettra à la fois de comprendre l’état de confusion qui semble dominer les temps présents et la façon dont on parvient à imaginer le moyen de le surmonter.


LES PRÉSENTATIONS DE PROJETS
10-11-13-16-17-18 Juillet

Donner du temps à des artistes, à leurs projets et à leurs créativités, est de tous les biens, le plus précieux. À l’invitation du théâtre du Rivage, Le Parvis ouvre ses portes à 5 compagnies, qui sous différentes formes, vous présentent leurs actualités artistiques, suivies d’un temps de partage.

10 JUILLET – 21h
TRUELLE (version brute)
de Théophile DUBUS
Comédiens et comédiennes de l’ensemble artistique du Théâtre Olympia – CDN TOURS

« Truelle » [tʁy.ɛl] n. f. : trio féminin dont l’enjeu est la lutte (éventuellement à mort).
Illesque et Méroée vivent à Vladivostok avec Truelle, leur adorable petite fille. Dans leur jolie maison, elles boivent du thé, s’aiment beaucoup et sont heureuses. Mais Truelle tue le chat. Puis le canard. Puis le chien. Puis la voisine. Puis des gens. Le trio se voit contraint de passer à la truelle.

Les comédiens et comédiennes de l’ensemble artistique du Théâtre Olympia – CDN – de Tours : Chaque saison, huit comédien·ne·s et technicien·ne·s rejoignent l’ensemble artistique du T°, accompagné·e·s par une attachée de production et de diffusion. Ils y travaillent de manière permanente, dans le cadre du Jeune Théâtre en Région Centre-Val de Loire, créé en 2005 à l’initiative conjointe de l’État, de la Région et du Centre dramatique, rejoints en 2009 par le Conseil départe­mental d’Indre-et-Loire. C’est l’occasion pour ces artistes à l’issue de leur formation de rôder leur métier et d’en affiner l’approche, d’en explorer les multiples facettes et de découvrir de l’intérieur le fonctionnement d’un théâtre. La troupe participe aux créations de la maison, travaille avec les artistes associé·e·s, porte des spectacles à destination des publics scolaires, mène des activités de transmission et de pédagogie, organise le Festival WET° (dédié à la jeune création théâtrale) et se voit confier des cartes blanches, dont Truelle (une histoire d’enfant triste) est un exemple. Créé en 2017 à l’occasion du Festival WET°, le spectacle est ici proposé dans sa version brute.
L’équipe / Texte et mise en scène Théophile DUBUS assisté de Quentin BARDOU / Avec Miglé BEREIKAITE / Jeanne BONENFANT / Delphine MEILLAND / Création lumières et régie Paul BERTHOME / Remerciements à Clément BERTONNEAU  / Production Théâtre Olympia – CDN de Tours, avec le soutien du JTRC (Jeune Théâtre en Région Centre

 

11 JUILLET 21h
JOUER AVEC LE FEU
d’après August Strindberg
Maquette
OR3S – Cie des Ores

 

«Jouer avec le feu» : Jouer avec le feu, une des rares comédies de Strindberg, met en scène six personnages entretenant des relations amoureuses conflictuelles. L’histoire se déroule en une matinée, dans une maison de vacances au bord de la mer. Knut et Kerstin, jeunes parents désœuvrés attendent le réveil de leur ami arrivé la veille au soir. Cette visite sera l’élément déclencheur des désirs enfouis de toute la famille. La compagnie : L’identité de la compagnie Or 3S – Cie des ORES s’axe autour du travail de l’acteur, de l’exploration des situations, et de la mise en jeu des corps dans le cadre de textes classiques et contemporains, d’adaptations et de créations originales. Tout en faisant du théâtre un lieu où l’acteur est créateur à part entière, elle développe une esthétique forte, un univers scénique où la dramaturgie visuelle permet de comprendre les situations au-delà du texte. Elle souhaite faire de son théâtre un endroit de réflexion, un espace sensible. L’ensemble de l’équipe artistique vous parlera de son envie de monter Jouer avec le feu, vous dévoilera les maquettes de scénographie et de costumes et poursuivra par la présentation d‘un extrait de son travail.
L’équipe / Mise en scène Nicolas ORLANDO et Damien ROBERT / Scénographie Thibault SINAY / Costumes Irène BERNAUD / Avec Hervé BLANC / Isabelle GARDIEN / Bénédicte GUILBERT Héloïse LECOINTRE / Nicolas ORLANDO / Damien ROBERT.

 

13 JUILLET – 21h
DAN DÅ DAN DOG
de Rasmus Lindberg
Compagnie THÉÂTRE DU RIVAGE
Lecture publique /Soirée «Dasein»

« Dan Då Dan Dog » de Rasmus Lindberg – ( nouvelle version de Rasmus Lindberg d’après Le Mardi ou Morty est Mort – Traduction Marianne Segol et karin Serres Editions espace 34). Pièce chorale et jubilatoire pour 6 personnages et un chien, où se bouscule sans chronologie et sans interruption un charivari de questions existentielles. La compagnie: le théâtre du Rivage travaille à trois créations qui interrogent l’être dans son rapport au temps et dans sa présence au monde. Toutes les trois se rassemblent sous le titre de Dasein- substantif du verbe allemand da=là et sein=être/ concept majeur du philosophe Heidegger qui cherche à distinguer la manière d’être spécifique de l’être humain. Dan da dan dog de Rasmus Lindberg est le volet 2 du triptyque, après Maelström, de Fabrice Melquiot, joué tous les jours à 15h au Parvis d’Avignon.
L’équipe  Pascale DANIEL-LACOMBE (Metteure en scène) / Karin SERRES et Marianne SEGOL (Traductrices) / Avec la complicité des comédiens du Rivage présents à Avignon

 

17 et 18 JUILLET 21h
PART-DIEU
de Julie Rossello-Rochet
Compagnie EN ACTE(S)

 

​Suite à la répression des manifestations de 2011 contre l’élection de Joseph Kabila en République démocratique du Congo, un jeune garçon de seize ans et demi, Théodore, est contraint de fuir sa ville et son pays avec son frère, puis son continent, avec un inconnu, pour se retrouver seul un jour de juillet, en gare de Lyon Part-Dieu. Inspirée d’une histoire vraie. La compagnie EN ACTE(S) s’engage auprès des auteurs contemporains. Chacun de ses projets inscrit l’écriture comme fondement de sa réflexion, née d’une conviction, celle du besoin pour un auteur, d’un espace de travail où son processus d’écriture intègre les questions scéniques, et où il est en mesure d’affiner sa recherche dramatique en temps réel. Une sorte de laboratoire, indissociable de la création et de la représentation, dont le texte est le cœur de l’expérience.
L’équipe / Mise en scène Julie GUICHARD / Avec Nelly PULICANI / Ewen CROVELLA / Maxime MANSION / Benoit MARTIN / Scénographie Camille ALLAIN-DULONDEL / Lumières Sébastien MARC (création dans le cadre du festival EN ACTE(S)  ​en Mars 2017)

 

16 JUILLET – 10h
MILLE ANS
de Marc-Antoine CYR
Compagnie AK ENTREPÔT / LES TRAVERSÉES
Lecture publique
Durée : 30 Minutes + rencontre avec Laurance HENRY.

«Il n’y a pas d’autres pays que celui de l’enfance» Roland Barthes.
«Mille Ans «, créé en novembre 2018 est le troisième opus des « traversées » cycle de 4 créations qui interrogent ce territoire qu’est l’enfance. Un pays unique qui nous façonne et nous singularise les uns des autres, un pays aux frontières floues vers lequel nous pourrions revenir. En jeu, un enfant Milan, 7 ans, et une communauté de 76 personnes âgées.  Sur l’île de DIAMEZEK, minuscule caillou à mille bornes de tout, Milan, seul enfant, seul élève de sa classe, est aussi le confident et le rayon de soleil de cette communauté. Entre jeux solitaires et visites de ces personnes âgées, ses journées sont occupées. Jusqu’au jour où débarque du continent et pour quelques heures, Peste, petite cousine de Milan. Neuf journées construisent la pièce. La lecture présente les quatre premières. L’équipe :  Lecteurs : Laurance HENRY – Anouk MENNESSON – Erik MENNESSON.

 

 

23 JUILLET – 10h
LES CHAPITRES ET PROJETS DE COMPAGNIE
Compagnie IL VA SANS DIRE

« Premiers chapitres » : Cycle de lectures publiques avec un groupe de lecteurs associés qui lisent des premiers chapitres de romans. Ici, la lecture des premiers chapitres de romans de Laurent MAUVIGNIER et Jean ECHENOZ. La lecture sera suivie d’une rencontre et d’une présentation des 2 prochains projets de la compagnie IL VA SANS DIRE : Reprise de création, THE GREAT DISASTER de Patrick Kermann prévue en février 2019. (créée à la Garance – Scène Nationale de Cavaillon en novembre 2017) au théâtre des Halles et festival OFF 2019. Création 2020 – Lune Jaune, la ballade de Leila et Lee” de David Creig.
La compagnie : Il va sans dire, que la démarche sera collective / Il va sans dire, que l’humilité nous guidera. / Que l’exigence la talonnera. / Que l’esprit frondeur ne les quittera pas. / Il va sans dire, que le théâtre sera l’endroit à mettre à l’envers, le lieu du questionnement du monde. / Pour tenir debout et faire face aussi.
L’équipe : metteur en scène et comédien de la Cie – Olivier BARRERE

 

 

23 JUILLET – 11h30
MAZI
Collectif THE EXTRAVAGANT UNION (Création collective)
Durée: 30 minutes + rencontre Skype avec l’équipe artistique en direct d’Athènes.

 

 

« Mazi »: A est grec, Z est française, ils s’aiment et veulent être ensemble. Mais qu’est-ce qu’être ensemble veut dire quand on ne vit pas dans le même pays, qu’on ne parle pas la même langue, qu’on n’a pas la même culture ? La pièce raconte leurs tentatives, leurs échecs aussi, mais surtout leur infatigable volonté à essayer encore et encore. «Mazi», créé en juillet 2018 à Athènes est le troisième volet du cycle « Monoi – Mazi – Monoi » (Seul – Ensemble – Seul), créations autour de la thématique de la solitude. Nicolas Schmitt, en compagnie d’un des auteurs, vous présentera un extrait – lecture et une maquette filmée à APPARAT, lieu artistique d’Athènes dirigé par Daniel Wetzel du collectif Rimini Protokoll.  La compagnie : The Extravagant Union est un collectif européen utilisant le théâtre pour explorer les questions autour de l’identité européenne. Dans l’idée d’une pensée collective qui permet d’aborder les thèmes du vivre ensemble et de la richesse du multiculturalisme.
L’équipe : Interprétation et Skype en direct d’Athènes Zoé LEMONNIER / Andreas ANDREOU. Equipe Avignon Florian PAQUE, Nicolas SCHMITT et Maureen GAUTHIER.


8 JUILLET – 19h
BUREAU DE TABAC de Fernand PESSOA
Thomas GUENÉ – Simon PADIOU

 

«BUREAU DE TABAC » Poème sonore : À travers un voyage sonore et introspectif dans la tête d’Alvaro de Campos, l’un de ses 72 hétéronymes, Fernando Pessoa nous livre la réflexion nihiliste d’un poète en pleine crise existentielle. Ce texte, considéré comme l’un des plus beaux poèmes narratifs du XXe siècle, nous plonge dans l’univers d’un écrivain torturé par la conscience de sa propre finitude, par sa peur de l’échec, par son refus du concret comme de l’illusion mais porté pourtant par la puissance de ses rêves et de son désir.
L’équipe : Interprétation : Thomas GUENÉ / Conception sonore : Simon PADIOU

 

14 et 15 JUILLET – 19h
I AM STRAMGRAM – Vincent JOUFFROY

Concert solo « I AM STRAMGRAM » débute comme une comptine et se termine en déroulant le fil de la vie. A l’aune du souvenir et d’une nostalgie enveloppante, I AM STRAMGRAM ouvre sur le monde de Peter Pan. Parce que Vincent JOUFFROY ne l’a jamais vraiment quitté, et qu’il veut, avant tout vivre sans regrets, parce que le temps n’attend personne. Solo ou presque, accompagné d’un batteur sur scène, il propose une folk éthérée et vibrante. Une guitare, des pédales d’effets, des loops et des samples, et chaque histoire devient possible. Sa pop lunatique est à l’image des paradoxes qui nous habitent : joyeuse et mélancolique, débraillée et exigeante, minimaliste ou chargée.

 

22 JUILLET – 19h
ERKA – Elisa RUSCHKE

Concert solo «ERKA» Elisa RUSCHKE est comédienne, issue de l’ENSATT École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre à Lyon). Elle fonde sa compagnie La corde rêve, où elle joue et met en scène plusieurs de ses créations. En parallèle, elle joue au cinéma et dans plusieurs mises en scènes au théâtre, qu’elle tourne dans toute la France. Pour elle, le théâtre est toujours mêlé à la musique. Depuis son enfance, elle compose, met en scène et interprète textes et musiques qui sont des matériaux de construction dramaturgique. Elle devient ERKA et en 2017, Elle enregistre « TORRENTS », un EP de 4 titres, avec le jeune producteur Kevin Heuzé, moitié du duo électro MUNDOPAL. En 2018, elle signe chez Universal publishing. Pour chacune des chansons d’ERKA, une base simple : le piano et ses voix. Accompagnées d’arrangements minimalistes, organiques, électroniques, ses mélodies se font ritournelles entêtantes. ERKA invente son propre genre, entre indie pop et chanson française, et partage avec vous sa mélancolie, chanson après chanson.

 

AUTRES RENCONTRES

19 JUILLET 21h
LA GRANDE TABLÉE

La grande Tablée, c’est un grand repas auquel l’équipe artistique du Rivage vous convie !Au menu, à manger bien sûr…Mais aussi pastilles artistiques, performances, chansons, textes, et autres surprises !
Sous la direction de Mathilde PANIS / Marion LAMBERT / Thomas GUENÉ / Nicolas SCHMITT / Étienne KIMES / Stanislas ROQUETTE / Et leurs invités.

13 JUILLET 11h
AVIGNON ENFANTS À L’HONNEUR – Thomas GUERRY
SCÈNES D’ENFANCE ASSITEJ FRANCE
Cours d’honneur du Palais des Papes

Dans le cadre des rencontres «Avignon 2018, enfants à l’honneur» Scènes d’enfance ASSITEJ-France invite Thomas GUERRY de la Cie ARCOSM à préparer un de ses temps forts, qui aura lieu dans la Cour d’honneur du Palais des Papes le 13 juillet prochain. Le projet de la rencontre s’articule  autour de la question du lien, à croiser avec 500 enfants venus de toute la France et d’au-delà.  Thomas invite Pascale DANIEL-LACOMBE de la Cie du théâtre du RIVAGE à le rejoindre. Ensemble, ils font appel à des auteurs, afin qu’ils écrivent une brève définition, ou livrent une évocation personnelle du mot lien, avec l’objectif d’obtenir une longue définition du mot qui sera lue et croisée avec des comédiens, musiciens et danseurs des deux compagnies . Autres surprises chorégraphiques à venir le jour de l’événement.

 

Du 17 au 24 JUILLET
sur rdvs
TOUT CONTRE TEMPS – François BERLIVET
Projet photographique itinérant et participatif

Quel objet personnel représente le mieux le temps, selon vous ? Existe-t-il un accessoire, un bijou, un élément matériel qui évoque autour de vous la course du temps passé, présent ou futur ? Quel est votre propre rapport au passage du temps ? Ces questions ont été posées par François Berlivet – (photographe et chargé des relations avec les publics à la Maison du théâtre, à Brest) –  à des amis, des connaissances, à des membres de sa famille, à des inconnus aussi, dans le cadre d’un projet photographique en lien avec le Théâtre du Rivage. Ces questions seront de nouveaux posées sur la place avignonnaise, de manière participative, à travers des échanges, au hasard de rencontres et de prises de rendez-vous avec les festivaliers, les habitants et des artistes présents au Parvis et au Festival, entre le 15 et 24 juillet. L’ensemble de ces témoignages, visuels et écrits, seront peu à peu présentés au Parvis entre le 15 et le 24 et rassemblés le 23 Juillet  lors d’un vernissage à 13h.

Du 6 au 24 JUILLET
Au Parvis

Stanislas ROQUETTE
Cie Artepo «Ode Maritime » de  PESSOA

HyunJoo LEE
«Où es-tu ?» de Albert-Marie BESNARD /  «Le départ» d’Elisabeth COMTE /  Atelier de Chun Tat WONG et Jin WANG /  «Moi Hamlet» Opéra chinois Kunqu
«Passion» D’après CLAUDEL
Plus d’infos sur https://parvis-avignon.fr/

 

massa elit. Aenean felis nec et, vulputate, odio Sed Aliquam adipiscing leo