compagnie theatre Saint Jean de Luz 2.png
Année de création : 2018

DAN DÅ DAN DOG

Auteur : Rasmus LINDBERG

Mise en scène : Pascale DANIEL-LACOMBE

La création

(C’est un conte, une comédie chorale, rapide et absurde, où l’on rit beaucoup d’une gravité pesante. C’est un texte raide et une mécanique folle qui dit les turpitudes de 7 personnages et d’un chien. Passé présent futur s’interpénètrent et s’affolent, les espaces s’entrecroisent, les dialogues s’entrelacent de pensées intérieures, le rêve et la réalité se confondent. La dramaturgie, en pleine turbulence, ne reconnait nulle chose, ou nul lieu, comme fixation acceptable, et ce faisant évoque notre époque incertaine. Rasmus Lindberg exprime et libère les désarrois contemporains, raconte des êtres perdus au milieu d’eux-mêmes, désespérément drôles ou drôlement désespérés, et aborde les questions métaphysiques d’une société tourmentée par les incertitudes de sa condition. Dehors, le monde gronde.

 

Artistes

Mathilde panis – ETienne Kimes ( en cours)

Équipe artistique

Texte Rasmus Lindberg
Mise en scène Pascale DANIEL-LACOMBE
Avec Mathilde PANIS, Etienne Kimes (distribution en cours)
Assistanat mise en scène Nicolas SCHMITT
Création sonore Clément Marie- MATHIEU
Création Lumière Yvan LABASSE
Scénographie Philippe CASABAN et Eric CHARBEAU
Technique plateau marionnette Nicolas BRUN – Etienne KIMES
Construction décor Nicolas BRUN

Extrait
« (…) Si seulement ça commençait maintenant. Si seulement ça n’avait pas commencé il y a si longtemps. Si seulement je m’étais plus amusé quand j’étais jeune. Si seulement je n’avais pas fait médecine. Si seulement je n’étais pas tout le temps enrhumé. Si seulement. Si seulement on m’avait proposé des sorties et si seulement j’avais osé accepter. Si seulement je ne m’étais pas appelé Herbert. Herbert ? Si seulement je m’étais appelé autrement. Si seulement la vie ne m’avait pas tapé sur les doigts dès que j’essayais de passer le seuil de la porte jusqu’au jour où je n’ai plus osé rien faire d’autre que de sortir mon chien. Si seulement il y avait un peu de compassion sur cette terre. Viens ici ! Si seulement on pouvait penser aux autres et pas à soi au moins une fois dans sa vie, mais non, c’est toujours « moi » et « mes » besoins au lieu de toujours leur demander de répondre aux nôtres ! Si seulement il y avait un peu de compassion sur cette terre. Qu’est- ce que j’ai dit ?! Viens ICI ! Sale chien ! Arrête ! Maintenant t’arrêtes sinon t’en prends une ! T’entends ?! Et si seulement, si seulement, si seulement ! Si seulement je ne passais pas mon temps à ressasser tout ce qui a raté, tous les jours, à longueur de temps, tout n’aurait peut-être pas foiré et MAINTENANT J’EN AI RAS LE BOL DE TOI ! VIENS ICI ! Qu’est-ce que tu fous ?! ARRÊTE tes saletés ! Arrête je te dis ! Morty ? Morty ! Morty ! AAARGH (…) »

Photos

Vidéos

Médiation


Toutes nos créations

Praesent porta. felis felis Donec Aliquam libero risus eget ut leo. ipsum