f s r
_

Eskimal Kabiliarra

de Karin Serres

traduction Hartzea Lopez
Avec Ignacio Tolosa – Beniat Achiary
Spectacle en langue basque, avec le soutien de l’Institut Culturel Basque

Le théâtre du Rivage n’est pas bascophone. Et pourtant depuis 2005 certains de ces travaux se croisent avec la langue et la culture basques. (-Batekmila- Solisterrae- zoaz hegan errari- Gau eraginak-) Ces croisements ne sont dus et motivés que par les rencontres humaines qui façonnent la compagnie, par sa vie de tous les jours en pays basque et la volonté d’ouverture essentielle à son travail. Il y a maintenant cinq ans, nous avons croisé une poignée d’artistes bascophones et nous nous sommes captivés à inventer ensemble. Depuis, ce processus est en marche, à différentes cadences, et nous aimons, avec les mêmes ou de nouvelles têtes rapportées, défendre la rencontre à la croisée des langages et des écritures. L’autrice Karin Serres lors de ses résidences d’écriture au Rivage la saison dernière a rencontré le pays basque dans une démarche inventive et avec un appétit  étonnant.Dans l’envie d’un partage toujours plus approfondi, son texte « L’eskimo kabyle » est confié à Hartzea Lopez pour être traduit en basque. La compagnie propose la création du spectacle dans le cadre du festival itinérant « Soit dit en passant » mené en compagnonnage avec la Communauté de communes Sud Pays basque, avec le soutien de l’Institut Culturel basque. La  modernité de la thématique, le déplacement intérieur et l’invitation poétique vers le grand nord que propose l’histoire insolite de Karin ouvre un étonnant voyage et convoque l’esprit agile de l’euskaldun .

___________________

Dans la chaleur d’un mois d’août torride, Zinedine n’a plus rien, plus de travail, plus d’ASSEDIC, plus d’amis, plus de téléphone, plus d’eau, plus d’électricité, plus rien à manger. Il vacille alors et dérive singulièrement aux frontières de la folie, dans un imaginaire peuplé de jeux de rôle. Dans un désordre exalté, il cherche le froid pour que sa bouche souffle des nuages…
Karin SERRES tient en son talent le miracle de lutter résolument contre le désespoir, si profond soit-il, par la force active de l’imaginaire et du voyage. Sa plume offre une réponse téméraire et aventurière, à l’autre bout du monde, aux bords des glaces d’un pays qui craque.

Abuztuko egun bero itogarri bat. Zinedin-ek dena galdu du; lanik ez, ASSEDIC laguntzarik ez, lagunik ez, telefonorik ez, urik ez, argirik ez, jatekorik ez… Duda mudatan, eromenaren mugan dabil, rol jokoez beteriko imaginario zabal batean murgilduta. Ezintasun astoratu honetan, hotzaren bila abiatuko da, bere ahoak lainoak arnastu ahal ditzan.
Karin SERRES idazleak talentutzat dauka etsipenaren aurka imaginazioa eta biadaia erabiltzeko gaitasuna. Bere idazlumak erantzun ausartak eta abenturariak ematen ditu, munduaren beste puntatik,  haustear dagoen herrialde baten ertzetatik..