f s r
_

Va vole et vagabonde

Création jeune public 2007. (Versions française- basque- espagnole) – Texte mise en scène et scénographie de Pascale Daniel-Lacombe

Avec : Annie Onchalo, Delphine Bastard, Agnès Francois, Baptiste Elicagaray, Javier Barandiaran – Création marionnettes : Annie Onchalo – Costumes et draperies : Graziella Traon – Construction décors et accessoires : Les marionnettistes – Technique : Franck Girodo – Bande Sonore : Les 4 saisons de Vivaldi (Royal Philarmonic Orchestra) – Arrangements sonores : Pascal Sangla -

Coproductions: Théâtre du Rivage (64) – Scène de Pays « Kultura Bidean » -  Scène conventionnée jeune public « Les colonnes » de Blanquefort  (33) – Scène de Pays Garazikus (64) Scène Nationale de Bayonne et du Sud Aquitain (64) – Institut Culturel Basque (64) Avec le soutien du Conservatoire National de Région Bayonne côte basque

Mateo, un petit garçon de notre côté de la terre, a 9 ans et  l’imagination très grande. Dès qu’il s’ennuie à peine, il aime s’évader à travers son vaste imaginaire et suivre avec curiosité le chemin bousculé de ses rêves qui se créent en cascade sous ses yeux. Parfois même, il y tombe  sans crier gare et toujours Babou, son ami canin-câlin, est de tous les voyages. Mais aujourd’hui, savez-vous, il pleut. Une pluie fine et crachine qui vous empêche de jouer dehors parce que tout glisse et salit, dit maman. Une pluie qui vous garde à la maison sans raison, pense Mateo fâché. -Y a plus de saisons ! » soupire encore maman flemmasse.… -« Bon ! » se soulève Mateo, « on ne va pas supporter ça toute la journée. Allez, Babou, on s’en va !! »Les voilà embarqués sous nos yeux  -et en musique s’il vous plaît !-  dans les royaumes des quatre saisons…Eh oui ! Celles-là même que « la terre a peur de perdre » ont dit mille scientifiques ! Ils rencontrent la Reine du temps, Monsieur Dali, la princesse Flore, le gardien Solstice, Alice et même Papili !Surtout, il y a Toninetto, le violoniste, qui aide Mateo à traverser l’œuvre musicale et baroque de Vivaldi. Comme le Petit Prince, Mateo s’attache à une fleur. Celle-ci est blessée. C’est elle qui lui apprend pourquoi le ciel est de plus en plus contrarié, et comment la force d’une amitié peut donner le pouvoir de protéger. Quatre saisons ont fait pousser Mateo d’une année,… 10 ans ! A lui alors, de préserver sa grande imagination et ses saisons

Édition du texte en image en 09